Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Gestion Efficiente

Gestion Efficiente

Menu
A qui va profiter le crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi ?

A qui va profiter le crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi ?

La base du calcul, c'est la masse salariale. Les plus gros employeurs du pays seront donc les principaux bénéficiaires du crédit d'impôt, tant qu'ils paient la majorité de leurs salariés moins de 2,5 smic.

 

Source : Isabelle Gollentz BFM TV

 

 

Le gouvernement ne cesse de le répéter : Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi concernera bien toutes les entreprises. Mais certains secteurs, de par leur structure, en profiteront plus que d'autres. Le dispositif sera indexé sur la masse salariale, donc plus une entreprise a de salariés et plus le crédit sera élevé.

 

Mais ça dépendra, surtout, de l'échelle des salaires de l'entreprise. La mesure se limitera en effet aux salaires inférieurs à 2,5 fois le smic, jusqu'à 3 465 euros bruts par mois. Selon les calculs du gouvernement, 83% de la masse salariale des entreprises françaises se situe sous ce seuil.

 

 

L'industrie laissée pour compte ?

 

Le CICE profitera donc plus aux grandes entreprises qu'à l'artisanat. Et parmi ces dernières, la grande distribution devrait être la grande gagnante. Le secteur emploie en tout 750 000 personnes dont 85% au statut d'employés-ouvriers qui sont sous la barre des 2,5 fois le smic.

 

Même ordre d'échelle dans le secteur bancaire. Avec ses 370 000 salariés, les banques restent l'un des principaux employeurs en France.

 

Un secteur un peu perdant, c'est celui de l'industrie. En s'arrêtant au seuil de 2,5 smic, le gouvernement le pénalise un peu. Le secteur voulait 3,5 smic, comme le préconisait d’ailleurs le rapport Gallois. Un niveau de salaire qui correspondait mieux à la réalité de la masse salariale, plus qualifiée, de l'industrie.