Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gestion Efficiente, Faciliteur de Gestion

80% des patrons de TPE estiment que les enjeux de leur activité sont mal compris par les candidats, selon un sondage Ifop/Fiducial publié le 26 janvier. Partagés sur la TVA sociale, ils voteraient plutôt Nicolas Sarkozy (37%) que François Hollande (21%). Pour l'instant. Un sur deux n'est pas fixé.

 

Les candidats sont-ils en train de passer à côté des 2,4 millions de voix que représentent les TPE (0 à 19 salariés)? C'est ce qui semble ressortir du sondage IFOP/Fiducial publié le 26 novembre. Pourtant, les petites entreprises guettent : près de trois patrons sur quatre (71%) affirme suivre de près la campagne présidentielle.

 

Une campagne qui ne les convainc pour l'instant pas : la grande majorité (80%) estime que les enjeux liés à leur activité ne sont absolument pas pris en compte dans les programmes des candidats. Qu'ils connaissent?

 

Ils se déclarent très mécontents du début de la campagne (75%), la jugeant trop basée sur les polémiques et les attaques personnelles (55%), avec une insuffisance de propositions concrètes (46%).

 

Paradoxalement, les priorités qu'ils affichent rélèvent d'un ordre macro-économique. Les domaines jugés prioritaires pour eux sont la réduction de la dette et des déficits publics (28%), la préservation du modèle social français: sécurité sociale, retraites (28%), le pouvoir d'achat et les salaires (26%), la croissance économique (25%), la fiscalité (24%), le chômage et l'emploi (24%) la lutte contre l'insécurité (17%), l'éducation et la recherche (14%).

Ils attachent par contre peu d'importance à la lutte contre la pauvreté (7%) et à l'environnement (4%).

 

Concernant le projet de mise en place d'une TVA sociale, leurs avis sont très partagés: 48% sont pour (en particulier dans les secteurs du commerce et des services aux entreprises, avec 55% d'opinions favorables), 52% y sont opposés, en particulier dans le BTP (63%), l'industrie (57%) et les services aux particuliers (55%).

 

Leurs intentions de vote au 1er tour ? 73% vont privilégier " le candidat le plus proche de leurs idées, même s'il a peu de chances d'être élu au 2nd tour".

 

Enfin, à contrepied des sondages jusqu'ici parus, si l'élection présidentille avait lieu dimanche prochain (le 29 janvier), 37% voteraient pour Nicolas Sarkozy, soit de 13 à 14 points de plus que les sondages "grand public". 21% voteraient en faveur de François Hollande, soit 6 à 7% de moins que les sondages "grand public". A noter tout de même : le bond du candidat socialiste par rapport à Ségolène Royal en 2007 (+ 9 points) l'élection de 2007 et la baisse de Nicolas Sarkozy (-7 points). Marine Le Pen et François Bayrou obtiendraient respectivement 15% et 14% des suffrages.

 

Source : LEntreprise.com

 

Méthodologie :

Enquète réalisée du 16 au 18 janvier 2012, sur un échantillon de 501 dirigeants de TPE de 0 à 19 salariés (hors auto-entrepreneurs).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article