Rémunération trop faible d'un gérant de garage

Publié le par Gestion Efficiente, Faciliteur de Gestion

Résoudre la problématique de la rémunération trop faible d'un garagiste par Gestion Efficiente

Nous avons été sollicités par Monsieur AUTO, gérant d'un petit garage de campagne, qui après de longues années de labeur, s'interroge sur le devenir de son entreprise. En effet, celle-ci a des difficultés à trouver l'équilibre économique, conduisant Monsieur AUTO à se prendre une rémunération très, trop faible, inférieure même à celle de ces collaborateurs.

 

Fiche d'identité :

Activité
  • Mécanique générale (MG)
  • Négoce de véhicule d'occasion (VO)
  • Dépannage 24/24 (DP)
  • Commissionnement sur la vente de véhicules neufs (VN)
Effectif
  • Le gérant
  • Un mécanicien
  • Un apprenti
  • Une assistante administrative à mi-temps
Localisation
  • Petit village de campagne
Chiffre d'affaires
  • environ 250 000 €
   

Problématiques :

Le garage a une activité économique régulièrement déficitaire, mais bon an mal an, le résultat est souvent à peu près à l'équilibre... car le gérant renonce souvent à sa rémunération. In fine, celle-ci oscille souvent entre 500 et 750 € par mois. Ce qui n'est pas sans conséquence sur la vie personnel du gérant.

Par ailleurs, le gérant souffre, avec des conséquences sur sa santé déjà fragilisée par une maladie chronique, de l'anxiété due au manque de visibilité, de ne pas savoir quelle rémunération il pourra se prendre, du risque de devoir lui-même réinjecter des fonds.

Pour accroître son anxiété, le gérant souffre de l'idée de se séparer de son mécanicien, qu'il apprécie et qu'il estime être un travailleur sérieux avec 2 jeunes mômes.

Nos constats :

Situation actuelle :

  • Nous relevons que le nombre d'heure de main d'oeuvre vendues n'est que de 65 % du nombre d'heures potentiellement vendables par mois.
  • Les taux horaires pratiqués sont parmi les plus bas à 20 km à la ronde.
  • Les taux de marge pratiquées sur les pièces détachées est conformes aux us de la profession.
  • Du fait de la non ré-intégration dans le coût de remise en état des VO, cette activité est chroniquement déficitaire.
  • Le gérant est très économe de nature et chaque euro dépensé l'est quasiment au mieux.

Contraintes :

  • Le gérant n'a pas la santé pour assurer seul la mécanique.
  • Comme le dit lui même le gérant, il est hors de question qu'il s'occupe de prêt ou de loin "du bordel des papiers" que sont l'administratif, la comptabilité ou de l'administration des ventes.

Ce que nous proposons :

  • Accroître le passage par référencement comme monteur auprès des sites internet de ventes de pneumatiques (NB : il nous aura fallu vaincre la réticence du gérant pour qui "on n'amène pas son steak au resto pour le faire cuire" !)
  • Valoriser certains VO du parc par une une mise en location de courte période et low-cost.
  • Mise en place d'outils simple de suivi de l'activité et de projection
  • Maitriser la rentabilité de l'activité VO

Plan d'actions :

Actions Durée Répartition des tâches
Notre client Nous
Tableau de bord
Mise en forme et déploiement 1 sem.  

Mise en forme sous tableur à partir des données extraites du logiciel de facturation/gestion déjà en place.

Formation 2 x 3 heures Formation de l'assistante administrative à la collecte, aux traitements des données, à leur intégration dans le tableau de bord et à l'édition de celui-ci

Suivi de formation

2 h./mois pendant 4 mois   Supervision de l'édition du tableau de bord
Contrôle Tous les 6 mois   Ajustement des prévisions, vérification de la cohérence et du rendu du tableau de bord, ajustement de celui-ci (ajout/retrait d'informations selon leur pertinences)
Outil de calcul du coût de revient d'un VO
Mise en forme et déploiement 1 sem.   Outil sur tableur intégrant le coût des pièces, la main d'oeuvre, les assurances et garantie et le calcul de la TVA sur marge.
Formation 2 h. Formation de l'assistante administrative à la collecte, aux traitements des données, à leur intégration dans l'outil à l'édition de celui-ci
Référencement auprès des sites de vente en ligne de pneumatiques
Référencement 1 sem. Opération réalisée par l'assistante administrative  
Mise en place du service de location low-cost de courte durée
Étude de rentabilité et de faisabilité 2 mois   Étude de marché, analyse de faisabilité, premiers démarchages auprès des assureurs et autres partenaires
Rédaction des contrats 1 mois Cabinet d'avocat  
Marketing 2 sem. Réalisation des visuels et des affiches

Bilan après 6 mois :

Les actions entreprises ont portés leurs fruits, à différents degrés.

Le recensement comme monteur de pneumatiques a généré du trafic, à raison de 10 à 20 montage par mois, soit 500 à 1000 € de marge supplémentaire par mois. Par ailleurs, après enquête, nous avons constaté que 90% des clients étaient nouveaux, dont la moitié a manifesté l'intention de dorénavant faire appel à ce garage pour les opérations d'entretien/réparation.

L'activité de location low-cost est quant à elle à l'équilibre, soit légèrement en retard sur les prévisions. Toutefois, Monsieur AUTO estime qu'elle a un impact positif car en "l'offrant", il estime avoir décrocher l'entretien du parc de 2 petites entreprises.

La vente de VO se poursuit au rythme habituel. Monsieur AUTO, maintenant qu'il peut chiffrer précisément ce que cela lui coûte, est plus vigilant dans sa négociation, tant sur le prix d'achat et l'estimation des frais de remise en état, que sur le prix de cession. Au final, alors que cette activité engendrait une marge négative d'environ 7 500 € par année (soir l'équivalent du déficit !), la nouvelle tendance est d'être à l'équilibre, voire, semble-t-il, légèrement positive.

Le tableau de bord apporte quant à lui visibilité et quiétude à Monsieur AUTO, lui permettant de savoir dès le 2 ou 3 du mois suivant où son activité en est, les progrès faits par rapport à l'année précédente et se projeter sur la fin de l'année.

Après 6 mois, Monsieur AUTO se verse 1500 € de salaire par mois, s'en contentant, car il envisage d'investir dans la mise aux normes de certaines installations, dont la relative vétusté consécutive aux difficultés financières constituait un frein à la cession de son fonds de commerce.

 

 

Important !

Certaines de nos missions se déroulent dans des contextes difficiles, pouvant conduire à des décisions graves, des modifications profondes de nature à inquiéter, à troubler ou à modifier, souvent à tort, les relations avec les collaborateurs, les clients, les fournisseurs, les confrères et autres partenaires des entrepreneuses et des entrepreneurs qui nous font confiance. Pour l'avoir vécu, nous ne pouvons que constater que la simple information qu'une entreprise fait appel à nos services peut se révéler être une information sensible.

Aussi, nous nous engageons à faire preuve d'une grande discrétion et d'une vigilance sans faille. Et il ne s'agit pas d'une simple posture, mais d'une nécessité.

Toutes les informations identifiantes sont donc "fausses" (raison sociale, noms et prénoms de nos interlocuteurs, localisation, voire même activité si celle-ci est singulière) et publiées avec l'accord des protagonistes concernés.

Merci de votre compréhension

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article