Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gestion Efficiente, Faciliteur de Gestion

Gestion Efficiente Booster Entrepreneuriat 1290x1350 72pp n

 

Pendant cette semaine,voici le recensement des évènements prévus et animations sur Orléans :

 

Information

stage à la création d'entreprise

Mardi 7/02/2012

15h-16h

 

Chambre de Commerce

Place du Martroi

45000 Orléans

 

Rendez-vous individuels

Mardi 7/02/2012

14h-16h30

 

Chambre de Commerce

Place du Martroi

45000 Orléans

 

Rendez-vous individuels

Vendredi 10/02/2012

14h-16h30

 

Chambre de Commerce

Place du Martroi

45000 Orléans

 

«Bien démarrer »

pour les demandeurs d'emploi

Mercredi 8 et jeudi 9/02/2012

10h-12h et 14h-16h

 

Antenne Adie

16 rue Adèle Lanson Chenault

45650 Saint-Jean-le-Blanc

 

 


 

L'occasion pour tout créateur d'entreprise sans moyens, de s'informer sur les coups de pouce proposés par l'Adie pour financer et booster ses idées. Grâce à son système du microcrédit, l'Association met en effet sur orbite les projets prometteurs de tous les exclus du système bancaire et/ou du marché du travail.

 

Plus de 14 000 personnes conseillées, 12 261 microcrédits accordés, 10 039 entreprises financées, 13 853 emplois créés... En 2011, l'Adie (Association pour le droit à l'initiative économique) (1), malgré la crise, aura accompagné 10% de plus de micro-entrepreneurs qu'en 2010 et accru son aide financière de 3%. Grâce à son système du microcrédit, l'Association met en effet sur orbite les projets prometteurs de tous les exclus du système bancaire et/ou du marché du travail.

 

Une aide substantielle. L'Adie permet de se constituer un petit capital de départ - jusqu'à 6000 euros- mais aussi pour puiser des avis éclairés auprès de plus aguerris que soi. De ceux qui permettent de ficeler son dossier en vue d'obtenir des prêts complémentaires (jusqu'à 10 000 euros), de choisir le meilleur statut juridique, d'engager la meilleure stratégie business, de pérenniser l'activité et d'éviter bien des pièges. Ainsi, 68% des micro-entreprises lancées avec le soutien de l'Adie sont viables après deux ans. Et ce sont les activités du commerce (42%) et des services (33%) qui sont toujours plébiscités.

 

Dans une période de chômage galopant, l'idée de créer son propre emploi ne paraît plus aussi farfelue à bien d'ex-salariés. La nouvelle présidente de l'Adie depuis mars 2011, Catherine Barbaroux, a d'ailleurs l'intention, de peser dans le débat présidentiel, via un livre blanc sur le " droit à l'initiative économique ". Son objectif : doubler l'activité en 5 ans pour financer 26 000 personnes en 2016.

 

Pour aller plus loin :

 

 

Source : Marie-Madeleine Sève pour LEntreprise.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article