Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gestion Efficiente, Faciliteur de Gestion

Même si le bilan annuel de l'Acoss témoigne d'une progression globale du nombre d'auto-entrepreneurs en 2011, la formule semble atteindre ses limites. L'an passé, les affiliations au régime ont marqué le pas au second semestre et 170 000 auto-entrepreneurs ont été radiés des fichiers.

 

Source : LEntreprise.com, Tiphaine Thuillier

 

En place depuis 2009, le régime d'auto-entrepreneur séduit moins qu'avant. 65 000 nouvelles personnes ont fait ce choix au quatrième trimestre 2011. Un an plus tôt, ils étaient 82 000. Preuve que la formule tend à marquer le pas. Au total, l'Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale) qui publie son bilan annuel, a recensé 750 828 inscrits à la fin de l'année 2011.

 

Radiations. Outre les incertitudes économiques, l'explication de cet repli se situe également du côté des radiations. En effet, depuis 2011, les auto-entrepreneurs perdent automatiquement leur inscription s'ils réalisent un chiffre d'affaires négatif pendant huit trimestres consécutifs. 177 500 auto-entrepreneurs ont ainsi été rayés des fichiers l'an dernier. Notamment les jeunes de moins de 30 ans.

 

Gains modestes.Autre enseignement de ce rapport: près d'un autoentrepreneur sur deux (43, 5%) n'a réalisé aucun chiffre d'affaires en 2011. Et si le chiffre d'affaires moyen réalisé par un auto-entrepreneur progresse (9 244 euros en 2011 contre 8316 euros en 2010), il reste modeste. Seuls 8% d'entre eux affichent un volume d'affaires supérieur à 20 000 euros. Pour 40 % des affiliés, il s'agit d'ailleurs d'une activité d'appoint.

 

4,364 milliards d'euros : c'est le chiffre d'affaires global réalisé sous ce régime en 2011. C'est plus qu'en 2010 où il s'élevait à 3 milliards d'euros. Un tiers des auto-entrepreneurs s'établissent dans le commerce, la réparation automobile et le bâtiment. Leur age moyen est de 41 ans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article